MENU
Neuchâtel
-
Suisse
800.0 Gr

CHF 3.-

Description
Le chou frisé, chou d'aigrette, chou frangé, ou chou lacinié (Brassica oleracea var. sabellica L., ou Brassica oleracea Groupe Acephala), est une variété de chou, plante herbacée de la famille des Brassicacées, consommé comme légume et utilisé comme plante ornementale. Le chou frisé ne pousse pas en pomme, il appartient au Groupe Acephala (signifiant « sans tête »). Il pousse sur des tiges blanchâtres fibreuses (jusqu'à 30 à 40 cm), et présente des feuilles, également fibreuses, très frisées d'un vert pâle au vert prononcé (parfois bleuté). En ornementation1, ses couleurs varient du blanc au violet. Il résiste à des températures de −15 °C et n'apprécie pas les fortes chaleurs. Connu aujourd’hui de par le monde, il était auparavant considéré comme un légume d'hiver. En cuisine ce légume est consommé cuit, sous divers modes mais principalement dans les soupes. Il est aussi cuisiné braisé, seul ou en compagnie de pommes de terre, de carottes et d'oignons. Sa feuille peut entourer une viande ou un farci, elle peut être utilisée comme fausse lasagne.

Produit par

Nicolas Daniele, Thielle

Tout commence, alors que Nicolas Daniele termine sa formation de charpentier. De premier abord, ce moniteur de ski l’hiver n’était pas destiné à devenir maraîcher. A l’époque, c’est son père qui, ayant toujours travaillé dans les fruits et légumes, cultive à côté de son travail persil et ciboulette qu’il livre dans le canton de Neuchâtel et de Fribourg. Dans la famille, tout le monde met la main à la pâte pour préparer les jolis bouquets de persil qui seront soigneusement emballés et livrés directement aux clients.

Pour aider son père, Nicolas travaille souvent à l’exploitation à côté de son travail. Par la force des choses et par passion de la terre, ils finiront par se mettre à leur compte et reprendre ensemble l’exploitation Rothlisberger à Thielle-Wavre. Depuis 30 ans, l’exploitation n’a cessé de grandir afin d’offrir une grande diversité de produits frais. Les multiples salades, arbres fruitiers, raisinets, mûres et chou plume sont venus petit à petit habiller et fleurir le terrain de 10 hectares.

Sur les 10 – 15 maraîchers existants autrefois dans le canton de Neuchâtel, il est le dernier à livrer aux grandes enseignes. Les temps sont durs pour survivre et faire sa place aux côtés des productions massives. Mais la passion et l’amour pour la nature qui anime Nicolas lui ont permis de ne jamais baisser les bras.

C’est certainement cette force qui fait aujourd’hui le secret de ses bouquets de persil aussi précieux et vert qu’autrefois.