MENU
Vaud
-
Suisse
250.0 Gr

CHF 3.85

Description
Il en existe de très nombreuses espèces, qui, pour la plupart, se ressemblent fortement. Elles sont comestibles, à l'exception de l'Agaricus xanthoderma qui est toxique. La plus consommée est Agaricus bisporus, cultivé de façon industrielle en champignonnière sous le nom de champignon de Paris. Les agarics sont des champignons dont les lamelles, libres, sont roses lorsque le champignon est jeune, puis brun-noir à noires lorsqu'il vieillit. Une champignonnière est un lieu de culture de champignons. Les champignonnières sont des milieux sombres et humides, conditions idéales pour le développement des champignons. Le plus souvent on y cultive l'agaricus, plus connu sous le nom de champignon de Paris ou champignon de couche mais on sait aussi cultiver la pleurote, la truffe, la morille, le pied-bleu, le champignon noir et le shiitaké pour les plus courants. Les progrès en myciculture permettent de cultiver régulièrement de nouvelles espèces mais elles ne sont pas toutes rentables économiquement parlant.

Produit par

Stadler, Aigle

Fondateur de l’entreprise Stadler, Armin Stadler installe ses locaux dans l’ancienne parqueterie de la ville d’Aigle en 1943. Si cet électricien de formation a choisi de la transformer en culture de champignons, c’est pour une raison bien précise. L’ancienne parqueterie avait en effet la particularité de produire son énergie grâce à une turbine hydraulique, un ingénieux système d’énergie verte. Armin Stadler, déjà précurseur dans les énergies renouvelables, la remet en fonction assurant ainsi sa complète autonomie en électricité.

En 1973, Raymond Stadler reprend l’entreprise et développe la production de champignons qui passe de 12‘000 kg par année à 200‘000 kg. Dès 1990, Cédric Stadler prend part à l’aventure familiale. Grâce à la motivation et à la volonté des deux hommes, l’entreprise entame une croissance importante. De nouveaux locaux de culture sont construits sur la propriété, quatre nouvelles cellules sont bâties en 1990, trois autres en 1994 puis deux en 2007 faisant passer la production à plus de 750‘000 kg par année.

Raymond et Cédric, désireux de poursuivre dans la voie du fondateur et de préserver ses valeurs, construisent une nouvelle turbine en collaboration avec la Romande Energie. Ce nouveau système couvre actuellement 90% de la consommation électrique. Quant aux 10% restant, ils proviennent de l’usine hydraulique des « Farettes » qui se trouve à 200m de l’exploitation. Par conséquent, la totalité de la consommation électrique résulte de l’énergie hydroélectrique, une nécessité pour les Stadler pour qui la préservation de l’environnement demeure une priorité absolue.

Puis, le premier juin 2011, Cédric reprend la société qui se compose dorénavant de 53 collaborateurs. Le jeune homme qui a bifurqué du côté commercial compte bien préserver les valeurs de qualité, de proximité, de fiabilité et de service qui ont fait la réputation de la firme et ainsi honorer la devise de l’entreprise Stadler : être au plus près des souhaits de la clientèle.

Comment garder

T°Ambiante: Non
T°Réfrigérée: 5 jours; réfrigérer dans un sac de papier.
Action négatives: Absorbent l’odeur des oignons verts.

Avant d’utiliser, rincer à l’eau tiède (ne pas tremper) ou essuyer avec un linge humide ou une brosse à légumes douce. Les champignons morilles, par contre, requiert un lavement complet pour enlever le sable et autres particules. Ne pas empiler autres légumes sur les champignons car ils s’écrasent facilement.

Ingrédients / Composition

Très bien pourvu en protéines (2 g/100 g), chose rare pour un légume frais, ce champignon contient en plus une belle quantité de minéraux : du potassium, du phosphore mais surtout du fer. L’organisme manque souvent de ces substances qui participent au bon fonctionnement des cellules. Le pleurote constitue ainsi une excellente source d’énergie.